PHARMACIE
Cholet

Soyez vigilants

Même si elles sont vendues sans ordonnance, les huiles essentielles nécessitent de grandes précautions d’utilisation. Il est donc recommandé de demander conseil à notre équipe au préalable.

Attention au surdosage et à la mauvaise utilisation
Ils peuvent provoquer des effets indésirables importants (brûlures, convulsions…).

Attention à l’âge
La majorité des huiles essentielles sont à proscrire chez l’enfant en bas âge (moins de 3 ans).

Attention nouvelle ou future maman
Les huiles essentielles sont à proscrire chez la femme enceinte ou allaitant, sauf avis d’un thérapeute ou d’une personne compétente en aromathérapie.

Attention au chémotype choisi
En fonction de l’ensoleillement, du climat, de la composition du sol, de l’altitude... une même plante peut sécréter des essences biochimiquement très différentes. Ces variations de composition biochimique des huiles essentielles engendrent la notion de chémotype (CT). Deux chémotypes de la même huile essentielle présenteront non seulement des activités différentes mais aussi des toxicités très variables. S’il y a lieu, le chémotype (CT) est noté sur la boîte contenant le flacon d’huile essentielle.

Par exemple : Thymus vulgaris CT thujanol est très sûr d’emploi, bien toléré par la peau alors que Thymus vulgaris CT thymol est dermocaustique et hépatotoxique à doses élevées et prolongées.
La non-connaissance de cette distinction entre les différents chémotypes et le manque de précision dans l’identification de certaines huiles essentielles laissent la porte ouverte aux incidents liés à leur toxicité.