Déficience sensorielle

Actions internationales

KEKELI DJAMA

Pendant une semaine, le réalisateur Matthieu Boivineau a suivi 10 professionnels français de l’Institut pour jeunes aveugles de Montéclair en mission au Burkina Faso, à Ouagadougou. Ils vont y formés près de 50 éducateurs africains aux différentes techniques pour le soutien et l’aide aux enfants déficients visuels.
Kekeli Djama est un projet porté par la Mutualité Française Anjou-Mayenne, avec le soutien de la Fondation Macif et de la Région Pays de la Loire.

KEKELI DJAMA from Kekeli Djama on Vimeo.




Quoi de 9 à l’international ?

Lettre d’informations sur nos activités internationales
Cliquez ici pour télécharger la lettre.

Présentation power-point sur nos activités internationales
Cliquez ici

En France et au Québec

C’est par le biais du réseau francophone en déficience sensorielle et du langage (réseau DSL) que l’institut Montéclair et le centre Charlotte Blouin du pôle Déficience sensorielle se retrouvent aux côtés d’autres établissements français et québecois intervenant dans le champ de la déficience sensorielle et du langage (écoles spécialisées ou centres de réadaptation). Leurs objectifs : développer des projets communs dans le domaine de l’éducation, de la formation, de la recherche, de la démarche d’amélioration continue de la qualité des services.

En Europe

Deux réseaux professionnels permettent aux professionnels européens de travailler ensemble sur des projets en faveur des personnes déficientes sensorielles : le réseau Enviter pour la déficience visuelle et le réseau Hipen pour la déficience auditive. Les professionnels du pôle Déficience sensorielle de la Mutualité sont fortement impliqués dans chacun de ces deux réseaux. La présidence de chacun des deux réseaux est actuellement confiée aux deux établissements mutualistes : l’institut Montéclair pour le réseau Enviter et le centre Charlotte Blouin pour le réseau Hipen.

Pour en savoir plus :

Sur les projets développés en déficience visuelle

Projet KnowProVIP : mise en place d’un cycle de formation à destination des professionnels de la déficience visuelle pour un meilleur accompagnement auprès d’un public fragile (réfugiés immigrants, les personnes sourdes devenues aveugles et les personnes âgées). L’institut Montéclair s’est plus spécifiquement penché sur la thématique Personnes âgées
- voir le site internet

Projet eVision55+ : création d’une plateforme d’information sur le web qui est organisée selon différents modules tels que « Comprendre la basse vision », « Internet », « Les aides techniques », « Les techniques rééducatives ». Les personnes déficientes visuelles pourront y trouver conseils et informations sur les conséquences de leur handicap. L’institut Montéclair s’est principalement concentré sur le module Basse vision.
- voir le site internet

Projet Mutual collaboration  : déplacement de professionnels pour favoriser les échanges d’expériences entre spécialistes de la réadaptation et de la formation (contenus de cours, matériels de formation, matériels didactiques).

Projet Bodily Express as for inclusion for visually impaired children  : mise en place d’ateliers d’expression corporelle et vocale pour les jeunes déficients visuels, pour favoriser leur autonomie, leur aisance corporelle et leur intégration sociale.

Projet Implementing ICFproVIP ( International Classification of Functioning ) : à partir d’une expérience néerlandaise sur l’utilisation de la CIF (Classification Internationale des Fonctions), il s’agit de former les professionnels afin d’harmoniser les pratiques dans les établissements européens.
- voir le site internet

Projet ELLVIS ( Englis languauge Programm for Visually Impaired Students ) : réutilisation de cours d’anglais d’un projet antérieur pour les adapter à l’apprentissage de stagiaires français, italiens et roumains déficients visuels. L’institut Montéclair teste pour sa part les différents logiciels auprès de jeunes déficients visuels afin de les rendre accessibles aux jeunes aveugles et malvoyants en France.

Sur les projets développés en déficience auditive

Projet OLDINC ( Oral Language Development for Inclusion of Deaf Children)  : réflexion autour de la problématique du développement de la langue orale chez les jeunes déficients auditifs en situation d’intégration.

Projet HIPEN Junior ( Hearing Impairment for Professional European Network)  : dans le cadre du programme « Youth in Action » (« Jeunesse en action »), mise en place d’échanges entre jeunes sourds de France, Grande-Bretagne, Roumanie et Slovaquie pour favoriser leur intégration.

Projet Prodeaftoolkit  : réalisation d’un cours de formation/sensibilisation en déficience auditive à l’échelle européenne.

Sur l’implication du pôle Déficience sensorielle dans les réseaux Enviter et Hipen

L’institut Montéclair et le réseau Enviter

Le centre Charlotte Blouin et le réseau Hipen


En Afrique

Depuis plus de quinze ans, le pôle Déficience sensorielle de la Mutualité française Anjou Mayenne soutient l’aide au développement en faveur des pays du sud, plus particulièrement dans les pays d’Afrique de l’Ouest et du Nord (Mali, Burkina-Faso, Togo, Bénin, Niger, Algérie, Maroc, Tunisie).
Objectif majeur : mettre en place ou renforcer les structures accueillant des personnes déficientes sensorielles, principalement par le biais d’un transfert de compétences auprès des équipes sur place.

Pour en savoir plus :
. télécharger la plaquette
. voir la page internet